Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Laurent Cabrol : En vert et contre tous

cabrol2010.jpgDans quelques jours sort aux Editions Le Cherche Midi http://www.cherche-midi.com. « En vert et contre tous », nouveau livre de Laurent Cabrol.

En ce matin du lundi 17 mai 2010, interviewé dans le 8 heures de France 2, cet écologue a rappelé les nombreuses inconnues en matière de connaissance climatique.

Il paraît on ne peut plus « normal » à monsieur Cabrol que les nombreux scientifiques du GIEC ne soient pas tous d’accord entre eux.

Comme il lui semble tout aussi « normal » que les scientifiques hors GIEC soient écoutés et entendus tout autant que les intra-GIEC.

Je reconnais à Laurent Cabrol une ouverture d’esprit et une espèce de sagesse qui manque à beaucoup.

Ce pourquoi je recommande la lecture de ses livres pour disposer d’une pensée plus en adéquation avec la réalité, d’une pensée qui continue sans relâche à s’interrroger.

On ignore, en effet, bien plus que ce que l’on prétend savoir. Un savoir encore très limité en matière de climat qui a conduit les politiques à décider trop souvent quasi « à l’aveugle »

Des politiques qui, se sentant en quelque sorte commis à devoir prendre des décisions visibles pour la place publique, ont enfourché préférentiellement les conclusions du GIEC.

Voici le résumé du livre annoncé : "Le catastrophisme a fait son temps. Le GIEC érige en certitudes des résultats de recherches incertains ; plusieurs de ses membres démissionnent et font entendre leurs différences. OUI, le climat a toujours varié, et ce, souvent même avec des aléas encore plus dramatiques qu'aujourd'hui ! OUI, la France veut montrer l'exemple mais cela ne sert à rien ! Laurent Cabrol a écouté tous les arguments : il tire de ceux-ci une leçon de modération et de tolérance. Nous sommes allés trop loin, sans certitudes scientifiques, dans la lutte contre le réchauffement. Cabrol prône, à rebours du discours ambiant, une écologie positive, joyeuse et porteuse d'espoir. C'est vrai, dit-il, nous avons beaucoup de combats à mener pour soulager notre planète mais ils sont biens différents de ceux que l'on nous invite à mener. Laurent Cabrol réagit en écologue amoureux de la nature et non en écologiste partisan : cette différence de position est essentielle. Il s'affiche, en somme, comme un vert solitaire qui ne veut pas le rester.  Après Si la terre s'en sortait toute seule ?, Cabrol poursuit une réflexion de fond sur les enjeux écologiques contemporains."

Outre la découverte de « En vert et contre tous », lire ou relire, au Cherche Midi, «  Et si la terre s’en sortait toute seule ? » paraît judicieux.

Contact : francoiseboisseau@wanadoo.fr (illustration : couverture du livre En vert et contre tous)

Commentaires

  • enfin une vision ecolo realiste loin des extremistes.a mediter car l ecologie est souvent un pretexe pour faire une soi disant nouvelle economie ou tout simplement faire du fric

  • Bonjour Laurent,
    Je suis en pleine lecture de "En vert et contre tous".
    Je lis sur la page 102, l'article concernant le prix de revient du KWK éolien.
    Ayant obtenu un bac technique au lycée technique de Lorient en 1961 (admis sur concours d'entrée en 1956, 9éme /109), à l'époque ce n'était pas un bac pro au rabais, question électricité, je suis donc branché (380 triphasé avec lumière à tous les étages, rien à voir avec le 220 voir même le 127 monophasé (P=RI2)), ces études ne nous laissaient pas le temps d'étudier la philo et le latin!
    Revenons à la page 102, où il est écrit que le prix de revient du KWH éolien est de 8 €, je m'en étonne?, l'EDF nous facture au particulier le KWK aux environs 0.11 € (11 centimes d’€uro).
    En fait EDF paie le KWH éolien à 0.082 €, soit 8 c€ (8 centimes d'Euros) (prix de revient du KWH éolien : 6 c€ (0.06€)), alors que le KWH nucléaire revient à 0.035€ (3.5c€).
    Dommage qu'une telle erreur soit passée inaperçue, les veaux comme disait DE GAULLE, n'auront rien vu.
    Néanmoins, LAURENT, j'ai apprécié ton COUP de GUEULE sur A2 à propos de l'écologie. Les écolos me "GONFLE (excusez l'expression)", je suis en retraite, j'ai 67 ans, j'aimerais que l'on me laisse vivre un peu (à 30 ans je travaillais 60h/semaine chez IBM), je ne prends pas 2 douches par jour et parfois pas tous les jours suivant le temps (eh oui!!, les jeunes prennent 2 douches de 20' par jour (matin et soir), calculez le gaspillage d'eau et d'énergie !!!
    CONTINUE LAURENT RAMEUTE LES COPAINS POUR AVOIR PLUS DE VOIX.
    Kénavo, Jean Yves.

  • Voici donc le second opus de l'incompétent M Cabrol (comparé aux scientifiques du GIEC). Qui le finance? Total, BP, un lobby puissant? Quand s'éxcusera-t-il du tort qu'il cause à l'environnement? C'est un irrésponsable vibrant d'incompétence tout juste bon à vendre de la barrière aux insectes (nos pires ennemis selon lui) au télé achat ou à lire des bulletins météo dont il fait croire qu'il est à l'origine. Bref un bien triste personnage adulé par une génération qui s'interdit toute remise en cause ("On veut nous empêcher de rouler en bagnole!!").

  • Un conseil ne pas acheter son bouquin, ça évitera de détruire les forêts tropicales....
    Ce n'est ni du journalisme, ni scientifique, quand à ce vieux mr de 67 ans, j'espère qu'il a pensé à ces petits enfants qui vont souffrir des conneries que toute sa génération semé à travers cette planète ! Que d'égoïste sur cette planète.... Juste un petit rappel, on a pas d'autre planète terre en rechange !!!!

  • Pour répondre à j yves :moi aussi je viens de lire En vert et contre tous et j ai bien remarqué l erreur du prix de l électricité.Mais cela ne change rien au cout faramineux de l éolien et du solaire.J ai déja eu l occasion de participer à un débat sur ce sujet dans un courrier des lecteurs au journal -Ouest-france mais je me suis rendu compte que meme ce journal devait avoir ses écolos de service pour mettre des barrieres et empècher de diffuser ce qui va à l encontre de leurs théories.Ce jour là j exposais mes raisons d etre contre l éolien et le solaire et je terminais en exposant un calcul,que je crois valable.Or cette partie de mon courrier n a pas été publiée.Je vais donc la remettre ici en espérant que cette fois ellel passera:Aujourdhui j achète (facture à l appui) 100kw pour 8euros Demain lorsque l éolien et le solaire représenteront 20% de la production j acheterai donc 80kw à8cts et20kw à58cts(prix payé à ceux qui ont des panneaux solaires) ce qui fera pour 100kw: 80 kw à 8cts=6euros40 et20kw à58cts=11euros60 ce qui fait un total de 11,60+6,40=18euros pour 100kw au lieu de 8 soit plus que le double. et qu on ne m explique pas que l on aménagera des systèmes pour compenser ce cout; l électricité achetée 58cts il faudra la payer.Ce n est d ailleurs pas le seul secteur d activité ou les verts sont la cause d augmentation du cout de la vie!!!Cela dit je félicite chaleureusement L Cabrol pour la totalité de son exposé et qu il soit rassuré, de plus en plus de gens pense comme lui.Qu il utilise son aura au maximum dans ce milieu de média qui ne diffuse plus que la pensée unique au point que ce n est plus de l information , mais de l endoctrinement!!

  • Un petit podcast de Jean Marc Jancovici sur la question suivante:
    Les médias devaient-ils inviter Claude Allègre ?

    Au vue du nombres inepties présentent dans le livre de Mister Cabrol, la réponse à la question précédente s'applique tout à fait à cet ouvrage.

    http://www.france-info.com/chroniques-le-regard-de-jean-marc-jancovici-2010-04-24-les-medias-devaient-ils-inviter-claude-allegre-433814-81-442.html?var_recherche=jancovici

  • Bonjour, vous ne parlez que du coût d'achat des différentes énergies mais qu'en est-il du coût de retraitement des déchets, du coût des installations et du coût éventuel des pollutions en cas d'accident nucléaire ?

  • mietwagen auf mallorca und mietwagen mallorca

    Flughafen Mallorca

  • Mais comment peut-on faire confiance à ce personnage qui se targue de venir en avion toutes les semaines de Paris à Mazamet et dont le père était aviateur agricole, c'est à dire sulfatait et démoustiquait par avion ??

    De plus, il encense ce qu'il appelle " l'écologie positive", en réalité ceux qui pensent que l'homme et ses activités n'ont rien à voir dans le réchauffement actuel, prétextant que la météorologie est bien trop compliquée pour faire des prévisions !
    Aujourd'hui, c'est la russie qui brule, températures records depuis les 130 ans de relevé météo ! Mais celà, il n'en parle pas, bien sûr; alors que faudra-t-il pour que ce monsieur change d'avis ? Que sa ferme personnelle brûle aussi ?
    Quand celà arrivera, j'ai bien peur qu'il ne soit trop tard, malheureusement...

  • Je vous approuve pour votre paragraphe. c'est un vrai travail d'écriture. Continuez .

Les commentaires sont fermés.