Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Anne-Marie Engler : ses cafés sociétaux

Il y a sur la page intitulée "index thèmes blog" les sujets récapitulés avec les jours où les trouver. Merci.

  

Pour ceux qui le peuvent des extraits vidéo des cafés sociétaux d’Anne-Marie-Engler sont accessibles sur Dailymotion par Fra09.06.17 004.jpgle lien ci-après : Anne Marie Engler - engleram on Dailymotion .

A ce jour vous avez à disposition 6 cafés, soit en remontant le fil du temps :

 

* Les jeux dangereux avec Marie-France Le Heuzey dont j’ai fait sur ce blog un compte rendu le vendredi 12 juin sous le titre : "Anne-Marie Engler, Marie-France Le Heuzey et les Jeux Dangereux".

 

* Les tabous de la police qui ont eu lieu le 28.5.09.

Je n’ai pas pu en parler étant au même moments à une réunion de Femmes 3000 dans le XV ème. Aussi voici ce qu’en disant Anne-Marie Engler :.

« Les policiers sont mal connus .Diplômé de sciences politiques , Mohamed Douhane , Commandant de police décrypte et dénonce les principaux tabous .
Il n'hésite pas à aborder les sujets sensibles qui touchent le coeur de notre société en crise : la délinquance des mineurs , les violences urbaines , la prévention de la criminalité , et les limites de l'action policière ...
Avec humilité , mais sans complaisance , il livre un témoignage à"coeur ouvert", bien loin des postures politiciennes habituelles .
"LES TABOUS DE LA POLICE". Aux Editions BOURIN »

 

* Les enfants maltraités le jeudi 30.5.09.

J’y étais mais j’ai préféré n’en rien rapporter.

Invitée Valérie Giron-Bazan, qui vécut le calvaire d'une enfant. Le dit dans son livre : Vols, Viols, Violences et Vérités : "en écrivant quelques pages de ma misérable vie, en espérant que cela atténue mes souffrances"... A la sortie de son CD : "Pourquoi Valérie Giron-Bazan, devient Valérie Phoenixia..."
"Comment peut-on se faire prendre malgré soi dans un cercle de terreur, puis tout supporter dans la douleur, la souffrance, sans espoir que cela prenne fin un jour ?".

 

* KARIMA INSOUMISE ET DEVOILEE le 12.2.09 rapportée sur mon blog le 15.2.2009 sous le titre : "Karima, de Vervier, Insoumise et Dévoilée".

Elle est présentée ainsi par Anne-Marie Engler : « Dans son livre, Karima raconte son histoire : elle est obligée de porter le voile à 9 ans et mariée de force. Karima est musulmane pratiquante. Au travers de l’Islam, elle a appris à connaître un Dieu d’amour et de pardon. Pourtant, c’est au nom de ce même Dieu qu’elle a été brimée, insultée, maltraitée une bonne partie de sa vie et est devenue esclave de sa famille. Mais Karima a eu le courage et la force de s’en sortir. Malgré les menaces, elle veut témoigner. Sans jamais renier l’Islam ou sa famille, elle nous confie avec pudeur sa propre expérience, pour que plus jamais, sous le couvert de préceptes religieux, des filles, des mères, des femmes ne soient bafouées. PRIX CONDORCET-ARON 2008 . Sortie du livre : 19 février 2009 »

 

* Latifa Bennari et son association l’Ange Bleu.le 26.01.09 : rapportée sur mon blog le 8.12.2008 sous le titre : "Pédophilie ? L'approche différente de Latifa BENNARI"
« 'L'ange Bleu' est la première et la seule association qui, jusqu'à présent, lutte contre la pédophilie en prêtant une oreille attentive aux pédophiles.
Tout comme un père incestueux n’est pas forcément un pédophile. Un pédophile n'est pas obligatoirement un agresseur, il peut aussi être ce qu'on appelle un pédophile abstinent. Un certain nombre de ces Hommes ne demandent qu’à être aidés et soutenus. Conscients de leur attirance sexuelle pour les enfants, ils s'en sont remis à l'Ange Bleu pour les aider à sortir de leur silence et de leurs souffrances.
Latifa Bennari, criminologue et fondatrice de l'association, est venue nous parler de son action, de la façon dont elle a réussi à tirer profit de son douloureux passé personnel pour se projeter vers l’avenir. »

* Sandrine Dupont et La Rose Bleue le 8 janvier 2009 rapportée sur mon blog le 15.1.2009 sous le titre: "Sandrine Dupont et la Rose Bleue contre la violence conjugale". Car La Rose Bleue c’est la violence conjugale. "Il fut question de la création de La Rose bleue , association avec une ligne d’écoute : le 06 69 44 85 40 … l’occasion de parler , de la violence conjugale (Psychologique , physique , sexuelle , économique ou sociale )…
Du cycle de la violence ...Aidons la rose bleue , par dons , en adhérant , en achetant les créations de Sandrine Dupont , : gravures sur verre …·
http://larosebleue.unblog.fr  · Pour contacter l'Association : "La Rose Bleue"·Tél: 06.69.44.85.40 ·
Emal: la_rose_bleue@orange.fr »

Vidéos et billets sur blog, du choix !
Contact francoiseboiseseau@wanadoo.fr   (un peu de détente dans le Val d'Oise avec la cuillette d'excellentes mérises)

Commentaires

  • Le gouvernement vient d'entériner, sans concertation, 2 textes qui vont démultiplier des affaires Outreau solo.
    Voir le communiqué de presse du 23 mars 2009 de l’UNASEA, FN3S, UNIOPSS:
    « Conflits familiaux : l’intérêt de l’enfant au moins offrant ! »

    Puisque la facturation des enquêtes sociales passe de 1300 € à 500€.

    Avec en plus, un désengagement de l’Etat qui renonce à garantir la protection de tous les enfants et de la cellule familiale, au profit d’une normalisation administrative et financière impossible.

    Puis il y a ce projet de loi de Nadine Morano réformant l'adoption. (2 pétitions à signer sur les sites : «  Le fil d’ariane France assos » et « la justice de l’arbitraire »)(Autres sites : SEFCA puteaux2, ASP DP, EXACTIONS.NET (envoyé spéciale le 2 mai 2008), les enfants de demain,…)

    Le France manque d’enfant à offrir à l’adoption.

    Nos enfants seront de plus en plus des proies de ces institutions : « ASE» et « JAF ou tribunal des enfants ».

    Toutes les familles et les enfants peuvent être victime de ces institutions au rabais.

    L'affaire Outreau, ce n'est rien d'autre que la résultante des déviances de cette institution : A.S.E et là, ils étaient plusieurs familles inculpées face à un juge.

    L’abbé Wiel, que j'ai entendu lors d'une de ces conférences, disait qu'entre le début de l'affaire et l'instant où ce dossier se retrouva sur le bureau du juge Burgaud, il s'est passé 18 mois.

    Lisez le seul article que j'ai lu sous le nom : " l'aide sociale à l'enfance dans la tourmente" "l'autre fiasco d'Outreau" du nouvel observateur, fait par Sophie des Deserts en 2006. Elle y parle d’une enquête sociale menée par les "Tatas"

    Mme Pernod (nom ad hoc), AS du conseil général qui fit l’enquête sociale en 1996, se laissa manipuler et subjuguer :
    - par une famille dont  la respectabilité était liée qu'à des signes extérieurs de fausses bienveillances.
    - une municipalité qui a délaissé cette enfant et cette citoyenne seule face à quartier entier.

    Ce fut une enquête sociale à charge exclusivement faite de fausses accusations pour de basses raisons de vengeances.

    Le but des fausses accusations étant de manipuler des tiers qui détiennent une autorité, afin de faire discréditer, de priver d'une jouissance, quelqu'un que l'on veut neutraliser, voire nuire en le vidant de ce qui le qualifie comme enfant, citoyenne, propriétaire, mère, infirmière, locataire.

    S'en prendre à un enfant pour régler un différent avec sa maman, c'est la pire des lâchetés.
    Bien que venant :
    - d'une famille au dessus de tout soupçon: la famille Pérolini/Fournier.
    - d'une mairie communiste. Feu Mr Guigou eut la double casquette: maire (1995-2007), conseiller général (1982-2008)!

    Devant tous les juges depuis 1996, je traîne cette discréditation et cette disqualification.
    2005, la juge du JAF Lorenzini, place un enfant de 10 ans chez un addict chronique de 63ans, en attente d’une greffe de foie, sans aucune autre mesure de protection. (sans AS, sans AEMO, rien………………..)
    3mois après, mon fils se réveille, son père est dans le coma pour la raison exacte pour lequel j'avais demandé aide et protection durant ces 10ans! Il vivait dans un logement immonde de désordre et de saleté.
    Les Gamma GT et les VGM ne sont pas des preuves de justice! C’est ce qui m’a toujours été dit !
    Je fus, et suis toujours, qualifiée de "polémique" bien sur !

    Lorsque, comme dans ma famille, vous avez comme ami le président de la Chambre syndicale des huissiers du Var, Vincent Beluffi et sa femme, avocate et partie pris, Maître Conte à Hyères les palmiers. Vous ne pouvez être que COUPABLE

    Et l’intérêt supérieur d’un enfant de 10ans conforme à la CIDE passe aux oubliettes pour favoriser les intérêts de leurs amis.

    Le 13 novembre 2008, le juge des enfants, le juge Sabatier ne l’a bien dit clairement :
    «n’ayez aucun espoir de recours! Pas même à la cour européenne»
    Puis mon fils a 14ans, la moindre procédure durera 2ans et plus, si appel !
    Gaspar aura 18ans avant toutes fins de procédure. Ce serait de l’argent investi inutilement.

    Le juge Burgaud avait sur son bureau un dossier chaud/brûlant. Pouvait t-il instruire autrement ?
    Et tant que l'on parlera du juge Burgaud sur toutes les coutures,
    On ne parlera pas de l'enquête sociale et de ses fonctionnaires en dessous de tout, imbus de leur statut puisque reconnu« professionnels de l’enfance » par le conseil général.

    Tant que l'on parlera de moi comme d'une "auto biographie: - de mauvaise citoyenne" 
    - d'une mauvaise mère"
    - d'une mauvaise infirmière"
    La Famille Pérolini/Fournier ainsi que la mairie se protégeront de leurs exactions inhumaines envers un enfant.
    Elles ont,  toutes les 2,  intérêts à ce que l'ASE et le Juge des enfants  continuent toujours plus dans cette poussée dans l'opprobre.

    Le juge des enfants, le juge Sabatier ne s’en est pas privé le 13 novembre 2008. Le déplacement de Gaspar coûta 800€.
    Ce fut un «one-juge/man-show», si la fonction intrinsèque d’un juge des enfants, c’est « l’intérêt supérieur de l’enfant », son exaltation dans sa litanie des maladies psychiatries dont je serai ( ?) atteinte est hors sujet.
    Disqualifié à ce point une mère devant son enfant de 13ans : c’est de la maltraitance ! bien que venant d’un magistrat!
    2 réflexions:
    - que peut-il se passait dans la tête de mon fils de 13 ans en entendant cette discréditation venant d'un juge sensé le protéger !
    - comment sortir mon fils des griffes de ce malveillant!

    Que du pire qui ira se surajouter au pire, puisque ensuite, l’ASE et le parquet transforment votre enfant en argent qui va faire vivre les institutions qui les emploient. Un enfant placé en famille d'accueil leur rapporte 6000€ par mois. 1 enfant !

    Et il y a 50% de placements abusifs: soit 77000 enfants en France. - 25% pour mauvaise évaluation au départ.
    - 25% qui ne devraient pas se prolonger.
    Une étude récente publiée par l’Insee, indique clairement un lien entre le placement d’un enfant en famille ou foyer d’accueil et une forte probabilité pour celui-ci, dans l’avenir, de devenir un SDF. Chaque année, 34000 enfants placés risquent de devenir SDF. Ils passeront du statut de “placés” à celui de “sans domicile fixe”

    Sachant qu'un enfant placé coûte la modique somme de 6000 euros mensuel aux contribuables.
    Calculez :   si l'on place 3 enfants (donc 18 000 euros mensuel) d’une même famille pour manque de logement et que ce placement dure 3ans : faîtes les calculs 648 000 euros.
    VOUS AVEZ BIEN LU  648 000 EUROS. Avec cette somme l'état aurait pu leur offrir un pavillon.

    Ne serait-il pas mieux d'aider la famille en lui allouant une somme (géré par un service spécial) par mois pour avoir un logement convenable. Mais, non, ces 2 institutions préfèrent détruire une famille et laisser ces gens dans la précarité. 

    L'intérêt supérieur du pompier pyromane, ce n'est pas le feu, mais son intervention face à lui.

    Ici, c'est pareille, l'intérêt supérieur de ces institutions, ce n'est pas votre enfant, mais le nombre de dossier qui va alimenter leur budget de fonctionnement.
    Tous moyens légaux, classiques, conventionnels pour faire reconnaître notre légitimité nous sont interdit, à mon fils et à moi-même, puisque court-circuité par les « puissants » amis de ma famille. Sur mon blog, je dénonce nominativement !
    Le pot de fer, contre le pot de terre. Un pot de terre spolié, privé de son enfant, mise à la rue, sans revenue.
    1° ETAPE. Je veux passer une semaine de vacances avec mon fils. Blog : parents-disqualifiés-enfants-placés.over-blog.com

Les commentaires sont fermés.