Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Star Ac Finale

Vous trouvez sur la page intitulée "index thèmes blog" les thèmes qui me paraissent les plus

importants avec les jours où les trouver. Merci.  Le 24 décembre 2008 : 176 visites avec 392 pages consultées

La demi-finale m’a semblé plus exaltante que la finale, bien que cette dernière ait montré quelques excellents moments. images Mickels.jpgMickels sur le tableau de Kamel Ouali. Alice chantant Il y a je t’aime et je t’aime de Quentin Mosimann, CAR1BCLBCAEV78THCAEVTBFOCA4EMHK6CASGWNKXCAX0V40OCA4M8MDXCAAXRV9NCADRV502CAZXGOH3CAEW7CDDCA8RXVYMCAMSQBalice.jpggagnant de la précédente Star Ac qui l‘accompagne au piano avec orchestre. Quentin trace très bien, chanteur-compositeur-interprète et DJ.

Si Mickels s’est déclaré fiévreux, cela l’a peut-être aidé en le stimulant pour cette finale. Alice était fatiguée et n’a pas pu disposer à 100 % de son pétillement habituel A côté de cela, indépendamment de la prestation d’un soir pour départager les deux candidats, c’est la mobilisation en masse des votants qui a décidé. Mickels a son album et son chèque de 500 000 euros. Alice peut s'en sortir tout aussi bien par une autre voix. Ainsi que d'autres élèves. A chacun sa route unique et personnelle. B

Bravo aux finalistes, aux demi-finalistes, à tous les élèves présents pour donner vie à cette Star Ac.

Bravo à tous les enseignants de qualité qui ont délivré des messages forts tout au long des semaines  à chaque élève de cette promotion, et hors des murs de la rue Charlot à tous les chanteurs à l’écoute qu’ils aient pour objectif la scène, des fêtes entre amis, l’animation du square proche, un anniversaire en famille, etc…., et plus loin encore vers tout jeune à l’usage de sa vie personnelle, même si le chant n’y est pas apparemment présent.

Christophe Pinna, Kamel Ouali, Philippe Lelièvre, Anne Ducros, etc….je pourrais tous les citer - sauf une qui ne m’a pas encore convaincue – ont délivré dans le concret des exercices pratiqués au quotidien mille leçons pratiques très utiles pour la vie.

J’espère tout spécialement que les moins de 18 ans, pour qui vit ce blog, ont v raiment capté au passage, pour en faire bon QuentinMosiman.jpgusage. Ces messages étaient d’autant plus faciles à recevoir que ces trucs de vie, ces aides, étaient mises à gregLemarchal.jpgdisposition hors d’un cadre moralisateur, hors du cadre rigide des règles ou consignes à respecter. C’était un peu comme les messages sur des bonbons en papillote qui résonnent avec joie et font mouche quand ils sont découverts un à un. L’important est que les académiciens recevaient des consignes en quelque sorte particulières, dans un contexte personnel qui en faisaient des consignes sur mesure. Même si elles pouvaient être de portée très générale. La situation individuelle dans laquelle ces recommandations ou conseils étaient délivrés leur conférait ce sur mesure irremplaçable. Le sur mesure qui manque trop souvent dans notre système. Et tout au loin, chaque jeune, à l’autre bout de la France ou hors de l’hexagone, pouvait l’adapter tout seul, en sur mesure, à son besoin particulier.

 

Je ne peux pas clore cette évocation de la Star Ac de cette année, sans évoquer la joie de vivre de Grégory, ce gagnant de la Star Ac à la voix incomparable, sa ténacité, sa volonté de réaliser son rêve. Grégory Lemarchal, un modèle pour tous ! Ceux qu’une maladie peut entraver. Ceux qui sont en bonne santé. Je rappelle le site de l’association le concernant pour lutter contre la mucoviscidose, cette « sale » maladie qui l’a emporté www.gregorylemarchal.fr. Je rappelle que des dons sont possibles. Pour ceux qui ne peuvent pas donner, qu’ils n’en soient pas chagrinés. Le don ponctuel de leur voix peut faire connaître l’association ou la maladie en en parlant autour d’eux. Et aussi, à l’exemple de Grégory, ils peuvent mettre tout en œuvre pour réaliser concrètement leur rêve. Ce qui est le moteur de leur vie, le cœur de leur âme, leur raison de vivre. Réaliser son rêve ou s’en approcher le plus possible est le seul moyen d’avoir une vie heureuse. Et si la réalisation ne paraît pas totale, s’être approché au mieux n’est pas un échec car cette proximité permet de rester branché sur son rêve, s’évitant ainsi une existence de déplaisir ou ratée.

Vous savez combien sur ce blog je pointe du doigt les adultes, décideurs autoritaires, qui ont parfois le chic de briser des rêves en s’en moquant, en les détruisant du pied comme on casse un château de sable. Pourtant, il était beau ce château ! Il préfigurait quelque chose de plus durable, de solide. Il était un brouillon du devenir d’un être. Un inconscient ou une inconsciente, en ne respectant pas un rêve, peut créer des blessures à jamais inguérissables.

En cette soirée de Noël, parents, s’il vous plait, faites attention à respecter les rêves de vos enfants ! Un rêve respecté c’est offrir la magie de Noël tout au long de l’année. Un rêve respecté est plus important pour l’équilibre personnel que tous les cadeaux du monde ! Pensez-y les grands ! Et même si le rêve vous parait un peu fou, n’éteignez pas la lumière qui brille. Souvenez-vous qu’une motivation puissante abat des montagnes d’obstacles.

 

Je vous quitte, chers lecteurs, après un clin d’œil souriant vers ouali1.jpgKamel Ouali que je viens de voir à la télévision auprès des Petits Chanteurs à la Croix de Bois venus se joindre à la troupe de Cléopâtre, un spectacle de Kamel. Ces jeunes chanteurs sont installés depuis peu d’années pour leur travail à l’Institut Eugène Napoléon, qu’il a fallu entièrement rénover. Un très beau lieu que j’ai pu visiter avant travaux, situé près de la Place de la Nation à Paris, visible depuis les deux rues sur lesquelles il donne.

Bon Noël !

francoiseboisseau@wanadoo.fr (photos Google de haut en bas et de gauche à droite:  Mickels, Alice, Quentin Mosimann, Greogry Lemarchal, Kamel Ouali comme représentants des professeurs)

Les commentaires sont fermés.