Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • TOM Pouce, l’Enfant à naître.

    En préalable, vous trouvez sur la page intitulée "index thèmes blog" les thèmes qui me paraissent les plus importants avec les jours où les trouvez, non classés pour l'instant en alphabétique

    I.V.G. ou Enfant à naître. Ce blog permet un choix personnel entre l’IVG (= Interruption Volontaire de Grossesse) et la possibilité de garder un enfant à naître en vie.

    Il se trouve que je viens de recevoir l’actualité de TOM  POUCE , Le journal de l’enfant à naître, association fondée par le Professeur Jérôme Lejeune. C’est une association de SECOURS aux Futurs Mères , 6 rue Cour Saint Eloi, 75012 PARIS Tél 01 43 41 55 65.

    Il s’agit là du N° 96 d’Avril à Juin 2008 dont je vous rapporte les pages 3 et 4

    « A travers le monde. Inquiétudes et espoir…

    Italie  : Le directeur du quotidien « Il Foglio », Giulano Ferrara , propose à l’ONU un « moratoire international » de l’IVG, semblable à celui approuvé il y a quelques mois sur la peine de mort. Un milliard d’avortements en 30 ans, c’est trop. Il faut inscrire le droit à la vie de la conception jusqu’à la mort naturelle dans la charte de l’ONU, affirme-t-il dans l’hebdomadaire Panorama.

    En outre 80% des étudiants en gynécologie sont aujourd’hui des femmes et toutes se déclarent objecteurs de conscience.

    Rome  :Le 19 avril, le cardinal Alfonso Lopez Trujillo s’est éteint. Il était à la tête du Conseil Pontifical pour la Famille depuis 1990. En  2005 il publia un « lexique des termes ambigus sur la famille, la vie, et les questions éthiques », dénonçant les manipulations de langage destinées selon lui à banaliser les réformes des mœurs mettant en cause des équilibres profonds de la société; par exemple les termes : « avortement » devenu « interruption de grossesse », « adultère » devenu « aventure extra-conjugale », « euthanasie » promu « droit à une mort digne », etc…

    Chili : La plus haute juridiction du Chili a cassé un décret signé par elle pour distribuer gratuitement la pilule du lendemain à des adolescentes de plus de 14 ans sans autorisation des parents.

    Grande Bretagne :  Les chercheurs de l’Université de Newcastle annoncent avoir créé le premier embryon hybride homme/animal en injectant dans des ovules de vache de l’A.D.N. humain prélevé dans des cellules de peau.

    Etats-Unis  : Daniel Allot, un analyste politique réputé de l’Institut « American  Values », après avoir vu le film «Juno » qui fait un tabac auprès des jeunes adolescents et étudiants américains, a relevé une série de sondages.

    « Juno » est l’histoire d’une jeune fille, enceinte à la suite d’un  rendez-vous amoureux avec son meilleur ami. Elle pense avorter, mais après en avoir parlé avec un conseiller pro-vie, elle choisit la vie et décide de donner le bébé à un couple qui ne peut avoir d’enfants .

    Cette série de sondages explique pourquoi ce film plaît tant aux jeunes américains :

    - un sondage de Harris Poll donne 55% de jeune opposés à l’avortement;

    -  un sondage du New York Times donne 62%  de jeunes de 17 à 25 ans défavorables à l’avortement ;

    - un sondage à l’Université de Californie, Los Angeles : le nombre d’étudiants de 1 ère année favorables à l’avortement est passé de 68% en 1992  à 53% en 2004 ;

    - un sondage du Hamilton College révèle que 72% des étudiantes ne veulent plus penser à l’avortement en cas de grossesse ;

     Discrètement, Hollywood s’adapte, les jeunes américains étant pour elle une cible de poids. Etre pro-vie est désormais « tendance ».

    (décryptage www.libertépolitique.com)

    Bébé à vendre:   « Vendons bébé à naître, contacter Carolina et Juan ». Cette petite annonce a été publiée sur un site chilien de vente en ligne. Les journalistes qui sont tombées sur cette offre ont voulu en avoir le cœur net et ont rencontré les parents Juan, 20 ans , et Carolina, 16 ans. Ils souhaitaient s’offrir un terrain et une voiture de sport. Caroline, enceinte, ne désirait pas élever son enfant. Pourquoi ne pas le vendre ? Prix  affiché : 9200 euros…,

    France :La France a été condamnée par la Cour européenne des Droits de l’Homme pour « discrimination sexuelle », à 10.000 euros de dommages et intérêts pour avoir refusé l’adoption à une femme homosexuelle. La demande d’adoption avait été refusée par la justice française en 1998 et de nouveau par le Conseil d’Etat en 2002 ; Les associations catholiques militent pour que soit inscrit dans la loi le droit de l’enfant à être éduqué par un père et une mère.

    Inde :Afin de décourager les milliers d’infanticides de petites filles, à l’origine d’un déséquilibre démographique, le gouvernement indien a décidé d’octroyer 5.000dollars aux parents, de la naissance à la majorité de l’enfant. Il espère ainsi sauver la vie de 100.000 fillettes en 2009.  Des affiches dans les campagnes rappellent que les filles constituent « un investissement à long terme », elles sont les seules à prendre soin de leurs parents.

    A.G.A.P.A. : L’association A.G.A.P.A. créée il y a quatorze ans est un lieu d’écoute pour faire face à la détresse des femmes ayant subi un avortement, détresse qui surgit souvent bien plus tard, comme une bombe à retardement. Entre 2006 et 2007, le nombre de femmes ayant eu recours à A.G.A.P.A. a augmenté de 20%. Plusieurs antennes de l’association viennent de s’ouvrir en province. »

    Quels commentaires, les jeunes ?

    * Du côté de Rome et des mots,  on peut discuter quant au « droit à une mort digne », la mort « naturelle » n’étant plus très présente  eu égard à tous les modes de maintien en vie artificielle possible.

    * En France l’inscription dans la loi du droit à être éduqué par un père et une mère placerait dans une situation bizarre les nombreuses familles monoparentales. Un bon exemple donné par des adultes, quel que soit le sexe, semble la chose prioritaire !

    Réfléchissez. Choisissez au plan personnel, puisque aujourd’hui le choix reste possible.

    contact : francoiseboisseau@wanadoo.fr

  • CORAN : Les plus belles paroles

    En préalable, vous trouvez sur la page intitulée "index thèmes blog" les thèmes qui me paraissent les plus importants avec les jours où les trouvez, non classés pour l'instant en alphabétique

    Aux Editions du Cherche Midi est paru en avril 2008 un petit manuel au prix de 4 euros intitulé « Les plus belles paroles du Coran »  coran, cherhe midi.jpg appartenant à la collection « Les plus belles paroles »  où j’ai découvert, à ma grande surprise, une référence positive aux principales religions monothéistes.

    Je cite à nouveau ici le paragraphe de la page 96 de cet ouvrage qui m’a interpellée « Ceux qui ont cru,  ceux qui suivent plus belles paroles », la citation suivante: « Ceux qui ont cru,  ceux qui suivent la religion juive, les chrétiens, les sabéens et quiconque aura cru en Dieu et au jour dernier, et qui aura pratiqué le bien, tous ceux-là recevront une récompense de leur Seigneur ; la crainte ne descendra point sur eux, et ils ne seront point affligés. » Toujours en souci d’une harmonie entre les humains, en général et plus spécialement entre les croyants en un Dieu unique, j’ai été enchantée par cette trouvaille.

    Les choix des citations est le fait de Jean-Yves Clément, avec une préface de Ghaleb Bencheikh – Président de la Conférence mondiale des religions pour la paix - dont je cite ces quelques paroles en pages 13 et 14 : « …ce qui caractérise l’esprit d’une religion et son texte fondateur, c’est moins ce qu’elle a été à un moment donné de son histoire que ce qu’elle est apte à devenir et à produire à travers l’histoire. Comme on reconnaît l’arbre à ses fruits, on apprécie les préceptes d’une religion à leur impact opératoire dans les relations entre les êtres. S’ils favorisent l’entente et la solidarité, s’ils laissent place à l’amour et à la promotion de l’authentiquement humain, c’est que la religion qui les prône est valide et en bonne santé morale et spirituelle. »

    Jean-Yves Clément présente ses choix sous 4 rubriques :

    I – Le Livre et le Prophète : pages 17 à 34

    « La révélation du Coran vient du Dieu puissant et sage. » (p. 23)

    « Si nous eussions fait descendre le Coran  sur une montagne, elle se serait fendue et aurait abaissé son sommet. Nous proposons cette parabole aux hommes afin qu’ils y réfléchissent. » (p. 25)

    « O croyants ! croyez en Dieu, en son apôtre, au livre qu’il lui a envoyé, aux Ecritures  descendues avant lui. Celui qui ne croit pas en Dieu, en ses anges, à ses livres, à ses apôtres et au jour dernier est dans un égarement lointain. » (p.29)

    II- Dieu, ses paroles et sa création : pages 35 à 57

    « Les paroles de ton Seigneur sont le comble de la vérité et de la justice. Nul ne peut changer ses paroles. Il entend et sait tout. » (p.37)

    « Dans la création des cieux et de la terre, dans l’alternance des nuits et des jours, il y a sans doute des signes pour les hommes doués d’intelligence qui, debout, assis, couchés, pensent à Dieu et méditent sur cette création. « Seigneur, disent-ils, tu n’as point créé tout cela en vain. Que ce doute soit loin de ta gloire. » (p.46)

    «C’est lui qui fait vivre et qui fait mourir ; quand il est décidé à faire quelque chose, il dit : « Sois », et  elle est. » (p. 55)

    III – Le chemin de Dieu : pages 59 à 88

    « O croyants ! implorez le secours du ciel par la prière et la patience. Dieu est avec les patients. » (p.66)

    « Ils t’interrogeront aussi sur ce qu’ils doivent dépenser en largesses. Réponds-leur : « Donnez votre superflu. » » (p.71)

    « O croyants ! faites l’aumône des meilleures choses que vous avez acquises, des fruits que nous avons fit sortir pour vous de la terre. » (p.73)

    IV- Adoration et royaume de Dieu : pages 89 à 131

    « Si tu récites la prière à haute voix, tu fais ce qui est inutile, car Dieu connaît le secret, et même ce qui est encore plus caché. » (p.119)

    « N’as-tu pas considéré que tout ce qui est dans les cieux et sur la terre publie les louanges de Dieu, et les oiseaux aussi en étendant leurs ailes ? » (p. 120) 

    « Adorez-moi ; c’est le sentier droit. » (p.131)

    Les jeunes, lisez ces lignes, que vous soyez ou non  tournés vers Dieu. Peut-être comprendrez-vous alors mieux certains amis.

    Contact : francoiseboisseau@wanadoo.fr

  • Les Saints Simoniens

     En préalable, vous trouvez sur la page intitulée "index thèmes blog" les thèmes qui me paraissent les plus importants avec les jours où les trouvez, non classés pour l'instant en alphabétique 

    Je reprends ici la présentation d'une conférence-débat par Lucien Maillard qui s'est déroulée le vendredi 6 juillet 2007 à 20h45 à la Mairie des Batignolles, 16/20 rue des Batignolles 75017-PARIS. Le sujet de la conférence était:

    Histoire d'une Utopie Aboutie,

    Les Saints-Simoniens, Prophètes du Progrès. 

    "C'est la plus méconnue des utopies françaises; elle a pourtant enfanté la France moderne: celle des entrepreneurs et des industriels.

    Traités tantôt en doux dingues, tantôt en furieux illuminés, les disciples du comte de Saint-Simon - une poignée d'hommes et de femmes d'origines diverses: polytechniciens, médecins, ouvriers et lingères - ont, au seuil du XIX ème siècle, transformé le visage de la France au point d'en faire une puissance industrielle égale à l'Angleterre et à l'Allemagne.

    Apôtres de la paix, de l'Europe unie, du progrès et de la parité hommes/femmes, ces visionnaires ont tissé le réseau du chemin de fer en France, inventé la banque moderne d'investissement, redessiné Paris - grâce au Crédit mobilier des frères Pereire, notamment -, percé le canal de Suez, imposé le traitement des eaux, mis en scène les Expositions Universelles, établi un traité de libre-échange avec l'Angleterre et fondé la Ligue internationale pour la paix e la liberté, creuset de la Société des Nations.

    Qu'ils s'appellent Prosper Enfantin, Bazard, Clapeyron, Flachat, Michel Chevalier, Ismaÿl Urbain ou Augustin Thierry, ces défenseurs de la foi dans le progrès furent les prophète du développement durable."    

    Les jeunes, ces Saint-Simoniens ont été pour leur époque des passeurs de frontières. Que les curieux aillent voir comment les personnes mentionnées plus haut ont conduit chacune leur vie !

    contact: francoiseboisseau@wanadoo.fr