Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Quentin MOSIMANN: Lettre

Au musicien Quentin,

Bravo, d'abord, pour ton accès à la marche ultime de la récente Star Ac.

Qui débouche sur l'étape actuelle. Laquelle succède elle-même à tout ce que tu as vécu, senti, conquis, aimé depuis le début de ton existence.

Tu viens d'avoir 20 ans, comme d'autres que je connais de plus longue date et qui sont comme toi engagés - ils sont nés comme ça, tu es né comme ça - dans l'exigeante et formidable et merveilleuse voie de l'Art.

J'ai confiance en toi, comme en eux. Car vous avez tous - ceux et celles que je connais - les qualités nécessaires d'adaptabilité, de sensibilité, de réceptivité, de perceptivité, d'émotivité, de coeur, d'acharnement, de travail pour apporter à vos talents propres l'humus nécessaire, le terreau de qualité convenable. Et aucun d'entre vous - autre qualité - n'a la "grosse tête".

Tu  (je dis "tu" en référence au "you" anglais si pratique, is n't ?) as dit ton souci constant de ne pas décevoir le public,  j'allais écrire tous ceux et celles qui déjà te suivent au-delà des frontières de la ville de Hyères par la magie de la télévision.

C'est fort bien de respecter un public qui va devenir ton public , un public qui peut aller s'élargissant. Pour demeurer respectueux de ton public de maintenant et de plus tard, comme tu l'as été de ton public d'avant cette Star Ac garde bien présent en toi l'importance majeure de rester toi, de ne jamais, toi, te décevoir.

Comme tout le monde, comme tout artiste et plus encore tous les "marriés(e)" naturellement à la musique, tu as eu des coups de "blues". Pas grave.

Pas grave car tu es entouré.

p artiste, s  

****************                               *******************                                          ******************

Quentin                                                                                    

J'en étais arrivé ici dans la lettre à toi destinée quand l'ordinateur s'est mis en pause  durable ! ....
C'est alors qu'une infirmière a placé le 1er commentaire ci-dessous qui est en soi une lettre très chaleureuse, stimulante et encourageante pour Et c'est seulement en ce jour premier de printemps 2008 que je reprends au point où je l'avais laissé ce courrier vers toi dont on peut trouver sur le site www.quentinmosimann.fr l'adresse de ton fan club. Je reprends donc cette missive en 2 temps.

"J'ai admiré ce que tu peu accomplir - tout  en chantant - en matière de mouvements, de sauts et bonds physiques. Ce que tu as pu progresser ! Bravo ! Continue sur cette voie bien lancée de Show Man. Sûr que Christophe Pinna t'a aidé à conquérir la base solide dont tu disposes maintenant. Au passage, poursuis au quotidien cet exercice physique général de fond: il donne l'endurance.
 J'ai aimé ce que tu composes, ces phrases musicales où ta sensibilité coule telle une source vive et bondissante d'eau limpide. Cela rien qu'à l'oreille du vrai musicien que tu es. Cette musique qui a été pour toi, je pense, un premier langage.
 Je t'ai apprécié au piano comme à la guitare.
 J'ai savouré le DJ que tu es, le garçon sympa et pudique.

Bien avant 2007 et la Star Ac tu as tissé de vraies amitiés solides, fidèles qui sauront demeurer quoiqu'il puisse se passer. Tu sais que la vie n'est pas qu'un long fleuve tranquille. D'ailleurs tu l'as vécu au château avec les réflexions ineptes sur ton comportement; et ça continue avec les propos tenus par exemple par A.M. de la Nouvelle Star, paroles rapportées dans le n°2732 de Télé Magazine - programme du 15 au 21 mars et dont -  avec raison - tu ne fais pas grand cas.

Tu as reçu dans ta corbeille de vie la simplicité avec les autres, la compassion avec les faibles - j'ai été très touchée par ton attention de grand frère pour la jeune Maeva malade à qui tu as dédié ton succès; tu as reçu un coeur attentionné pour tous, les enfants en particulier , et beaucoup de tendresse et d'émotion reconnaissante pour tous ces "fans" qui t'apprécient.

Dans cette continuité de ta vie tout s'organise correctement. Car ton succès à la Star Ac n'est pas un début mais une étape dans la proposition de toi avec tous tes dons  à un public de tous âges - le commentaire venu du Sud te l'exprime bien - et l'affection en retour que ce même public  te rend en réponse.  Car ton succès à la Star Ac est une marche de plus dans ta carrière de musicien. Avec la fierté légitime de ta lignée - une maman qui t'es si chère, une grand-mère très appréciée qui chacune à leur niveau générationnel connaissent bien leur Quentin et apprécient ses qualités humaines et artistiques. Avec la joie de tous ces autres qui te sont apparentés, des professeurs qui t'ont suivi depuis ta petite enfance, des amis proches et plus lointains, les connus de toi et la foule des inconnus qui t'affectionnent et t'admirent.

Tu as un sens inné de l'écoute de l'autre, du respect de chacun, ce qui créé chez toi une facilité à  la communication, une proximité avec chacun. Ce que tu exprimes quand tu dis souhaiter répondre à chacun individuellement. Cela, assure le ! C'est important quoique l'on fasse. Car il est important pour chaque être humain, quelque soit l'âge, de se sentir respecté. Et répondre, c'est respecter, échanger, communiquer. Aujourd'hui on a tous les outils pour répondre et répondre vite. Si toi, tu ne peux pas le faire - ce que chacune de tes admiratrices ou admirateurs comprendra - fais-le faire.

Dans une carrière d'artiste, sans doute plus que dans toute autre, les hauts sont encore plus élevés qu'ailleurs et les bas peuvent être momentanément des gouffres encore plus profonds que dans toute auitre activité.  Tu sais, Quentin, on cite parfois ce qui serait un proverbe chinois qui dit: "On ne peut pas toujours rester dressé sur la pointe des pieds" et une autre phrase dans la même gamme évoque cette fois la corde de l'arc qui ne peut pas rester perpétuellement tendue - sous peine de voir son élasticité tonique la quitter; et en pratique la corde de l'arc cesse d'être tendue dès que la flèche qu'il lance vers le but a filé dans l'espace. Pour surmonter ces bas inévitables, ta famille et tes vrai(e)s ami(e)s seront tes alliés constants et les plus précieux pour t'aider à rester le Quentin qui sème l'énergie,la joie, l'amour et la tendresse.

Sois heureux par ce que tu vis, par cette Musique qui t'a choisi et à laquelle tu as répondu "oui".

Reste toi-même comme tu as su le faire au château. C'est la seule façon de vivre heureux et serein quoique tu enteprennes - et je pense que tu n'as pas encore découvert toutes tes possibilités cachées ! C'est encore la seule façon quoique tu fasses d'apporter aux autres ce pour quoi tu as débarqué un jour  sur la planète Terre.
Les autres jeunes créateurs de 20 ans évoqués au début de cette missive sont, tout comme toi, souvent incompris jalousés, traités d'orgueilleux alors qu'il n'y a pas plus humbles qu'eux ! eux qui doutent beaucoup d'eux-mêmes et se remettant constamment en question. Heureuseument que le public et les "fans" sont là ! De plus toi, Quentin, as pu établir avec les proches qui te sont chers - de ta famille ou pas - des liens agréables et faciles; sais-tu que tu disposes là d'une grâce particulière qui t'aide infiniment ainsi que ton entourage ? Ce cadeau supplémentaire des fées n'est pas donné à tous les créateurs ! heureux Quentin !

Autre chose que je veux te dire. Quand j'ai observé l'ensemble des candidats au départ, tu étais dans ceux qui m'ont semblé possible comme gagnant en raison de tout ce que ta présence dégageait de vital positif.
Autre chose encore: ta proximité avec les jeunes enfants. Un certain Janusz Korzack, pédiatre polonais très respectueux des jeunes, a descillé les yeux de beaucoup en soulignant que chez chacun il restait un continent d'enfance; tout humain est un jour ou l'autre confronté à une expérience pour laquelle  - manquant totalement de référence  - il se trouve aussi démuni qu'un enfant confronté à l'angoisse de l'inconnu; et c'est à juste titre qu'il ou elle peut s'entendre dire  qu'il se comporte comme un enfant. Attitude au final pleinement logique et pas du tout infantile !

Ayant eu l'occasion depuis ton succès de te revoir à la télé - une fois en compagnie de ton binôme de finale Star Ac,  une autre fois avec Valérie Bègue, à un autre moment encore lors d'une soirée consacrée à Claude François - j'ai été très heureuse de découvrir le Quentin de tous les jours, le Quentin détendu, intelligent, souriant, débarrassé de la chape de plomb des propos négatifs d'autrui. Propos qui blessent d'autant plus qu'ils sont erronés et donnent une mauvaise idée de l'être généreux que tu es. Il est faux d'affirmer qu'il n'y a que la vérité qui blesse. Ce qui blesse encore plus ce sont des critiques aux antipodes de ce que l'on est et qui négativent l'âme intime. La sagesse est de les oublier et de laisser tes proches et ses potes à te laver de ce poison là.

Place à la musique !

Place à "Il y a je t'aime et je t'aime ..." que l'on retrouve avec d'autres titre sur: www.myspace.com/quentinmosimann

J'ai toute confiance en toi, Quentin.
Nous croyons en toi, Quentin musicien -auteur, compositeur interprète,  Quentin showman, Quentin humain, Quentin fraternel.
On reste avec toi. On t'accompagne. On t'aime Quentin !

Tous mes voeux de succès public et de bonheur personnel t'accompagnent. Et comme l'anglais le dit si bien: "Kind regards !"

Françoise Boisseau

contact: francoiseboisseau@wanadoo.fr

Commentaires

  • P. Artiste, je trouve votre lettre conforme à ce que je pense moi-même de ce jeune homme. Vous avez entièrement raison, il faut qu'il reste comme il est car c'est comme ceci que le public l'aime.
    Il est jeune et plein de fougue, c'est ce qu'il faut pour réussir.

    Je profite de votre lettre personnalisée, pour à mon tour adresser à QUENTIN une lettre d'encouragement par l'intermédiaire de la vôtre. Je ne supporte pas les commentaires en SMS qui sont légions sur internet et qui sont pour le moins, incompréhensibles et vulgaires.

    LETTRE A QUENTIN

    QUENTIN, je t'ai soutenu pendant pratiquement toute la star ac. Je ne regarde pas souvent la télé, je n'en ai pas le temps, mais ce 14/12/2007 j'étais devant ma télévision et je t'ai découvert dans l'interprétation que tu as faite "LES MOTS BLEUS". Je t'ai trouvé excellent, je t'ai vu immédiatement le gagnant de cette star ac. Puis j'ai suivi tous les primes sans exception et tu as conforté mon opinion de toi.

    Je t'ai adressé quelques commentaires, je ne sais si tu les as lus, je t'indiquais les 3 critères de la réussite que sont : LA VOLONTE, LE TRAVAIL ET LA CONSTANCE. Tu as rempli ces trois critères, pendant la star ac et ainsi tu as réussi, j'en suis ravie.

    Tes détracteurs tentent de te décourager, alors penses toujours à ces trois critères et tant que tu en feras usage, tu progresseras. Tu es jeune et tu as toute la vie devant toi. Je te souhaite un grand succès. N'oublies pas que tout ce que tu fais c'est pour ton public, car c'est lui qui te portera à la cime de ton succès.

    Pendant ces longs mois de la star ac, tu as rempli ton public de bonheur, par ta candeur, ton éducation, ta manière d'être qui certes cache une certaine sensibilité que tes détracteurs ont refusé de voir ou d'accepter de voir, ton talent en chorégraphie qui n'a cessé de croire jour après jour, ta qualité de show man, ta justesse dans l'interprétation. Il t'en a remercié en votant pour toi. Aujourd'hui, tu te dois à ton public et je pense que tu lui donneras ce qu'il attend.

    Attention, tout de même, aux professionnels qui vont t'entourer pendant ta carrière, comme les grands qui ont du talent, tu risques de te faire piéger, ils ne penseront qu'à l'argent que tu vas leur rapporter. Tu as raison, tu ne dois faire que ce que tu penses toi, car tu es capable de tout faire dans ce métier au regard de ce que tu as si bien fait pendant ces 4 mois. Tu es complet, restes le.

    Je voudrais tout de même te donner un petit conseil, je pense que tu dois chanter et danser en même temps, tu sais comme, par exemple, Mickaël Jakson, son succès était pour beaucoup celui de ses clips, ça a été le cas également pour Madonna, autre exemple plus ancien, Claude François, il dansait et son public était ainsi très large, plus loin encore, Fred Astaire, il dansait lui aussi. Tu dois prendre exemple sur ceux-ci car tu as déjà un public de fans qu'il te faut conserver. Il faut que tu sois tendance, que tu chantes tes chansons puisque tu es un auteur compositeur, mais surtout il faut que tu danses. Tu nous a prouvé que tu pouvais faire des chorégraphies même sur les chansons douces, il faut que tu continues car tu as vraiment une présence sur scène. Ainsi s'installera le mimétisme qui a profité à ces grands noms de la chanson.

    Internet est un très bon repaire, si tu as le temps de lire tout ce qu'il y a sur toi, tu comprendras que tu as un vrai public, certes de jeunes gens de ton âge et de minettes, mais également de gens comme moi, qui pourrait être ta mère. Ton public n'est pas seulement la jeunesse, il y a les autres plus âgés qui ont apprécié tes talents. Aussi, restes moderne et dans le coup, gardes ton style, ta sensibilité et ton allant, mais de grâce, fais nous plaisir.

    Tu sais, je fais un métier où tous les jours je vois toute la misère du monde, des gens malheureux, brimés, abusés et un être humain que je rends heureux en le sortant de cette situation, dont les yeux brillent de bonheur, ça donne envie de faire encore plus. Tu sais c'est une vocation de donner, même si tu es payé en retour. Ne penses qu'à ça, donner du bonheur à ton public, tu verras comme tu seras heureux de l'entendre te remercier. Tant que tu auras cette envie de donner, tu réussiras, tu seras aimé et adulé.

    Tu as résisté à tous les pièges qui t'ont été tendus, c'est ta force. Je pense fortement que tu es fait pour ce métier. Tu rencontreras encore des embuches, mais tu es tenace et rien ne doit t'arrêter, pas même une montagne tu ne pourras franchir car tu as la constance et le courage, tu l'as démontré.

    Saches aussi, que si l'on parle de toi en mal, c'est que tu intéresses, sinon on t'ignore, alors laisses faire, ne penses qu'à ta carrière et à ton public. Le silence est le plus grand des mépris et ta retenue au château après toutes les attaques dont tu as fait l'objet, montre que tu as bien compris ça. Ne te laisses pas happer par la riposte, sauf si elle atteint ta dignité, c'est inutile et dangeureux, donnes le meilleur de toi-même et tu en récupèreras les lauriers.

    Je te souhaite sincèrement une longue carrière et surtout un album choc qui va faire crever de jalousie tous tes détracteurs et satisfaire ton important public dont je suis.

    Je serais ravie que tu prennes connaissance de cette lettre car elle est significative de toute l'affection que je te porte et de tout l'espoir que j'ai en toi.

    Bon courage.

    Bien à toi.

    Cheftaigne de Marseille

  • @Cheftaigne : super ce courrier: Quentin l'aura en mains et le lira, réjouissez-vous ! Suite à pannes d'ordi je n'ai pas fini le billet à Quentin, ce que je vais faire avec les coordonnées de son site.

  • message à Françoise :

    Merci d'avoir lu et apprécié ma lettre à QUENTIN.

    Je me réjouis de savoir que par votre intermédiaire il va la lire, je vous en sais gré, sachez que votre initiative m'honore.

    Etes-vous un proche de QUENTIN ou une fan comme moi ?

    Je me désolais de constater que personne n'ait lu cette lettre. C'est chose faite, merci Françoise.

    Je pense que ce type de missives est plus important pour encourager QUENTIN que tous les messages en forme de SMS, épars, qu'il ne lira peut-être jamais, parce qu'il n'en aura pas le temps.

    J'espère que ma lettre va lui donner toute la force et le courage dont un artiste a besoin. C'est un jeune homme très sensible qui risque d'être vulnérable, vu son jeune âge, au milieu de cette faune du show biz, qui, avant même qu'il ait fait ses preuves, tente de l'abattre.

    La vie est une jungle et j'ai peur pour lui. Il l'a dit, il a besoin d'être aimé. Et bien moi je l'aime comme le fils que je n'ai jamais eu.

    Je vais utiliser ce site, car la rubrique me plait " LETTRE A QUENTIN" pour lui adresser de temps en temps mes encouragements. J'ose espérer que cette rubrique ne sera pas fréquentée par ses détracteurs, ce serait dommage.

    Merci Françoise

Les commentaires sont fermés.